Montpellier et ses 13 piscines : Piscine Jean Taris

Bonheur de nager !

La première chose que j’ai faite avant de m’installer à Montpellier, fut de me renseigner sur leurs équipements en piscine.
Cet élément est relativement important pour moi, car depuis mon adolescence, la natation (Comme la plongée sous marine) ont toujours été mes activités sportives de prédilection. Elles m’apportent un bien être non négligeable, et une fois sorti du bain, un état de sérénité et de paix fabuleux à ressentir.
En fait, tout ce qui peut se rapporter à l’élément « Eau » sont des activités où ma curiosité est piquée à vif, mes racines bretonnes, sans doute…
Inutile de vous dire, alors, à quel point, il était relativement important pour moi d’avoir accès à ce genre d’équipement, surtout en ces moments un peu tumultueux pour moi.

13 piscines…

Montpellier ne compte, pas moins, de 13 piscines municipales (Dont une piscine olympique, Antigone) réparties sur tout le territoire de la métropole.
Ce nombre reste impressionnant pour une ville de moyenne densité. A titre d’exemple, Rennes, population plus dense que Montpellier, ne compte que 3 piscines (Dont une olympique).
Ma surprise fut donc totale, et je ne cachais pas ma joie d’aller découvrir tous ces bassins.

 

Montpellier : Piscine Jean Taris
Montpellier : Piscine Jean Taris

 

Montpellier : Piscine Jean TarisAussi ma première visite…

Je la fis, cette semaine, en allant à la piscine Jean Taris, située dans le quartier de la Pompignane.
Piscine étonnante, modeste bâtiment circulaire, surmontée d’un dôme pouvant s’ouvrir, par son toit, de moitié. Ce qui permet aux nageurs, par beau temps, de s’adonner au bronzage sur la pelouse.
Après, l’endroit est plutôt « rustique » et sommaire, les vestiaires, et les douches, en tout cas. Quant au bassin, je n’ai rien à y redire. Bassin de 25 mètres, allant de 90 centimètres de profondeur à 2m10, avec une eau claire et bien tempérée. Largement suffisant, pour moi, pour pouvoir faire quelques longueurs et de m’adonner à mon sport favori.
Nul doute que j’y reviendrai, lorsque les températures grimperont, afin de pouvoir profiter du parc.

Après une petite demie heure de nage…

Je me suis donc rhabillé, et pris mon bus de retour.
Ensuite, arrivé chez moi, je me rends compte que j’ai oublié mon sac à dos dans le bus. Ce qui n’aurait pas été dramatique, si je n’y avais pas mis mes lunettes de vue à l’intérieur…
Paniqué et contrarié, j’ai téléphoné à la TAM, aux objets trouvés, le lendemain matin, pour savoir s’ils avaient pu le récupérer, entre temps…
Hélas… Rien dans leurs locaux !!
Heureusement que je dispose d’une deuxième paire de lunettes et de mes lentilles, mais j’aimerai bien quand même la récupérer, ceci dit.
Malgré cela, je rappellerai la TAM en milieu de semaine prochaine…
Sait on jamais !

Un Breton à Montpellier !

Tout a commencé le 17 Septembre 2017…

Je m’en souviens encore, c’était un Dimanche, j’avais pris mon train de Rennes au petit matin, pour arriver à Montpellier vers les 15h de l’après midi.
A l’occasion d’une opportunité professionnelle qui s’est présentée sur Montpellier, mon ex-employeur m’avait invité à y passer deux jours, tous frais payés, afin que je découvre la ville, et l’environnement de travail de mon futur poste.
Dès ma descente de train, je fus conquis par cette ville. Par ces monuments de vieilles pierres, qui me rappelaient un peu le centre de ville de Rennes. Et bien que le soleil fut timide lors de ce séjour, au terme de celui ci, je suis remonté à Rennes, avec un grand sourire, et plein d’espoir, de vivre enfin une nouvelle aventure dans le Sud de la France.
Le 1er Octobre 2017, j’emménageai dans mon nouveau logement à Montpellier, avec meubles et chat.

Depuis…

Les choses ne se sont pas passées exactement comme j’avais pu l’imaginer lors de ma première venue en Septembre dernier.
Après une intégration sociale et professionnelle difficile, une mélancolie et une solitude que je n’avais pas anticipée. Beaucoup d’évènements se sont succédés, au fil des mois, tout en me démontrant, à l’époque, que j’avais, sans doute, fait une belle erreur d’avoir quitté ma Bretagne natale, où j’y avais toujours vécu et travaillé…

Aujourd’hui…

Les choses se stabilisent, la confiance en moi est revenue, de nouveaux projets fourmillent dans ma tête, et surtout, j’aime toujours cette ville, où j’y ai aujourd’hui, amis, et connaissances.
Le passé, les regrets, les amertumes,  s’effacent, désormais, petit à petit, pour faire place à un présent plus serein et optimiste.

Mais alors, pourquoi ce blog ?

Tramway à Montpellier - Parvis Gare SNCF St RochTout d’abord, il me fallait planter le « décor »… Ce qui est fait.
Ensuite, ce blog se raconte au PRESENT. Je ne reviendrai pas ici, sur ce qui a pu se passer ces derniers mois, c’est inutile, et complétement stérile. Ces évènements ayant été assimilés et compris pour ma part.
Cependant, certains épisodes de l’époque sont toujours d’actualité, et n’ont pas encore trouvés de véritable conclusion à aujourd’hui.
En tout état de cause, je n’y reviendrai pas en détail, mais juste assez, néanmoins, pour aiguiller votre compréhension.
Ici, vous retrouverez donc mes tranches de vie, mais aussi, également, mes passions, mes humeurs etc…
En tout cas, l’excitation de vous narrer, ces prochains jours, tout ceci, est bien réelle. J’espère que vous y prendrez goût tout autant que moi, au fil de mes publications.
En attendant, je vous souhaite la bienvenue sur ce modeste espace numérique…